Déroulement d’une séance

La séance débute par un temps de parole d’une quinzaine de minutes.  A partir de votre besoin, nous définissons ensemble un objectif précis qui constituera le thème de la séance.

Vous êtes ensuite invité à vous allonger sur la table de massage, pour un temps de travail avec le corps au moyen du test musculaire. Vous restez habillé tout au long de la séance. Il peut vous être demandé de vous asseoir ou de vous mettre debout pour pratiquer certaines équilibrations.  Nous terminons par un bref temps d’échange verbal sur ce qui a été exprimé au cours de la séance.

Le test musculaire

Le principe de base de la kinésiologie repose sur le constat que le tonus musculaire s’affaiblit dès que quelque chose nous perturbe, que ce soit un aliment, une substance, ou… une émotion.

Notre corps parle : il a chaud, il a mal, il tremble, il respire librement ou difficilement.

On dit aussi « les bras m’en tombent, je me fais de la bile, je n’arrive pas à digérer ce qui s’est passé, … » : le corps parle de l’effet que les émotions ont sur lui, et que souvent, nous ne savons pas ou ne voulons pas décrypter.

Le test musculaire, c’est l’outil que le kinésiologue va utiliser pour rechercher les informations qui provoquent un changement de tonus musculaire, et donc qui indiquent un stress. Il permet de détecter les déséquilibres énergétiques, émotionnels, physiques… qui nous freinent ou nous bloquent.

Une méthode sur mesure 

Une fois la cause identifiée, le kinésiologue cherche, au moyen du test musculaire, les équilibrations qui vont permettre à la personne de dépasser son stress.

Pour cela, il propose un choix de solutions et le test musculaire indique par une réponse « forte » ou « faible » la solution choisie par le corps du consultant.

Le kinésiologue n’intervient pas dans le choix de la solution, il ne fait que transmettre l’équilibration demandée par la personne via le test musculaire. En ce sens, il est lui-même un outil au service de la personne.